Hannibal – meurtres et autres dîners raffinés [critique saison 1]

Posté le 17 juillet 2013 par Persephoneeia dans série avec comme tags ,

NBC frappe fort. Pour séduire le public, cette année, elle amène à la télévision le cannibale le plus célèbre et le plus raffiné du cinéma : ce cher Hannibal Lecter. Avec cette nouvelle série, la chaîne américaine fait preuve de beaucoup d’audace : rivaliser non seulement avec une des séries de thrillers les plus populaires du cinéma et de la littérature, mais également avec une interprétation inoubliable du docteur Lecter par Anthony Hopkins. Le pari est risqué…

hannibal1_2553735b

… Mais réussi ! Créée par Bryan Fuller (Star Trek: VoyagerPushing DaisiesHeroesDead Like Me), Hannibal a habilement trouvé sa place dans le paysage audiovisuel actuel. Différents éléments la démarquent des autres productions : un savant mélange de scénarios bien orchestrés, d’images travaillées et d’un casting sans faute.

hannibal1

L’histoire de la série Hannibal reprend les personnages du livre Dragon Rouge de Thomas Harris : l’agent du FBI Jack Crawford (Laurence Fishburne), le profiler à la santé mentale instable Will Graham (Hugh Dancy) et bien évidemment, Hannibal Lecter (Mads Mikkelsen). Ce dernier est recruté par Crawford pour surveiller le fragile Will Graham durant ses enquêtes sur des meurtres qui le mènent toujours plus loin dans l’horreur. Le trio est engagé dans une relation complexe, intime et intense, extrêmement malsaine pour le spectateur qui devine une partie de ce qui se joue derrière les apparences. On assiste à la descente aux enfers personnels de Will, dans une mise en scène effrayante et sombre. Cette sensation est renforcée par un développement de l’histoire suivant un rythme posé. Loin de la frénésie, Hannibal se déguste lentement, en appréciant tous les ingrédients qui composent la série.

HannibalTV_4

Il est impossible de passer à coté du casting remarquable de la série : Laurence Fishburne, Mads Mikkelsen et Gillian Anderson (dans le rôle du psychiatre de Lecter, docteur Bedelia Du Maurier) dans une même production, peut-on rêver mieux ? La passion de la rédaction entière de Desperate zombie pour l’acteur danois est bien connue. Néanmoins, il faut avouer, en toute objectivité, que Mikkelsen interprète Lecter avec extrêmement de talent. Il s’inscrit dans un registre totalement différent du personnage joué par Anthony Hopkins, ce qui empêche toute comparaison et lui donne la liberté de lui créer une nouvelle image, tout aussi élégante et menaçante.

Hannibal-Cast-hannibal-tv-series-34286870-4000-2996

L’esthétique est sans aucun doute le point fort de la série. Hannibal est faite d’une succession de tableaux parfaits, versant tout à tour dans l’horreur puis l’élégance : un cauchemar sophistiqué fait de meurtres élégamment orchestrés et de repas fastueux. Ces derniers sont l’objet d’une véritable fascination. Chaque dîner organisé par Lecter est un mélange de délectation et de dégoût pour le spectateur, qui est partagé entre l’appétit et l’effroi. Ce résultat est issu de la créativité de Janice Poon. Chaque semaine, la chef invente, créé et met en scène des plats sophistiqués, cuisinés par le docteur Lecter. Elle explique d’ailleurs les challenges que ce travail représente et ses secrets de production sur son blog Feeding Hannibal.

hannibal_dinner-table

Hannibal est une série captivante, qui ne manquera pas de vous séduire au fil des épisodes aux noms plus alléchants les uns que les autres (apéritif, amuse-bouche, sorbet, savoureux…). Si ce n’est pas encore fait, foncez au plus vite la regarder.

Bon Appétit !

Image de prévisualisation YouTube